Investir dans un pays étranger

Nombreuses sont les personnes désireuses de se lancer dans un projet d’investissement immobilier au sein d’un pays étranger. Si les avantages sont nombreux, il existe néanmoins plusieurs inconvénients non négligeables. Crowdinvesting vous donne les clés pour investir à l'étranger.

Eldl4we4uu

Pour profitez vos vieux jours au soleil !

Investir à l'étranger en perspective de la retraite attire de plus en plus de personnes intéressées par les nombreux avantages que procure un tel engagement. Qu’il s’agisse d’une volonté de passer sa retraite au soleil dans les faveurs d’un climat agréable, ou bien de profiter d’une fiscalité avantageuse ou encore de tarifs intéressants et d’une meilleure qualité de vie, la motivation est variée et les possibilités diverses : appartement ou maison à titre de logement principal ou secondaire. L’attrait pour ce type de projet a le vent en poupe et certains endroits sont plus visés que d’autres. C’est le cas du Maroc, de l’Espagne ainsi que de la Croatie où les opportunités sont réelles. De nombreuses personnes se demandent néanmoins comment faire pour investir à l'étranger.

Des prix attractifs à l'étranger

Les prix au m² pratiqués dans de grandes villes françaises comme Paris par exemple refroidissent de plus en plus de personnes qui sont désireuses de profiter des avantages d’un investissement hors de France tout en évitant les inconvénients. L’attrait pour ces types d’investissements ne fait que croître à mesure que la crise du marché immobilier français se creuse.

Dans quel pays faut-il donc investir? De nombreuses villes européennes proposent des biens immobiliers à un tarif beaucoup plus abordable. C'est le cas de l’Allemagne qui propose à Berlin un prix moyen au m2 situé aux alentours de 2900 euros. A Lisbonne, capitale du Portugal, les tarifs sont également intéressants puisqu'ils avoisinent les 3500 euros le m2.

Qlfmkfzsbz
Eldl4we4uu

Une fiscalité avantageuse à l'étranger

Les accords entre les pays faisant partie de l’Union Européenne ont rendu l’investissement locatif à l’étranger très rentable pour les personnes désireuses de s’installer en dehors de France. Ainsi, que ce soit la monnaie unique ou la libre circulation des personnes et des biens, la fiscalité s’avère être plus douce pour les investisseurs. En outre, la convention fiscale permet d’éviter que ces investisseurs étrangers soient doublement imposés, ce qui constitue un autre avantage. Il est néanmoins nécessaire de se tenir informé de ce qui se pratique dans le pays où vous souhaitez investir et savoir si ce dernier a bien signé une convention fiscale avec la France. En effet, dans le cas où la signature a eu lieu, vous pouvez profiter d’un crédit d’impôt sur votre projet d’investissement.

Quelques risques

Bien que les avantages soient nombreux, le fait d’investir à l'étranger peut comporter plusieurs inconvénients qu’il convient de prendre en compte avant de vous lancer dans un projet d'une telle envergure. Tout d’abord, si vous faites l’acquisition d’un bien immobilier en dehors de France, sachez que vous devrez vous acquitter des taxes locales du pays dans lequel vous avez choisi de vous installer, sauf si vous y résidez plus de 6 mois par an. De la même manière, certains pays peuvent présenter certains risques liés à la fois à la sécurité (violence, insécurité politique) et à la stabilité monétaire (notamment dévaluation de la monnaie pouvant aller jusqu’à un effondrement du système bancaire à l’instar de la crise majeure des subprimes ayant eu lieu aux États-Unis en 2008). Enfin, il convient de prendre en considération avant de vous lancer que les établissements bancaires français peuvent parfois se montrer frileux quant au fait d’accorder des crédits aux personnes désireuses d’investir dans l'immobilier à l’étranger.

Qlfmkfzsbz