Investir dans un local commercial ou des murs commerciaux

Si investir dans l'immobilier d'entreprise est un projet qui vous intéresse, sachez qu'acheter un local commercial offre des avantages favorables pour vous, propriétaires en devenir. Ces biens font partie de l'immobilier professionnel qui est composé des locaux à titre commerciaux, des entrepôts ainsi que des murs de magasins physiques. Tout comme investir dans des bureaux d'entreprise, acquérir un local commercial représente une rentabilité plus importante que le retour sur investissement disponible dans l'immobilier privé locatif.

Eldl4we4uu

Un bail commercial souple et solidaire

En immobilier d'entreprise, la location d'un local professionnel est soumise à une réglementation bien définie. Ainsi, le bail commercial dispose d'une durée minimale fixée à 9 années et celui-ci ne peut être résilié avant les 3 premières années d'activité. Dans le cas où le locateur souhaite quitter les lieux avant les 3 ans prévus par la loi, il doit en informer le bailleur et saisir un huissier de justice dans les six mois avant la date de départ envisagée.

Le bailleur, propriétaire du local commercial, se trouve alors dans une position avantageuse et sécuritaire en raison de la durée du contrat de bail. En effet, les risques de voir son local inoccupé sont moindres voire quasiment inexistants. Par ailleurs, les chances de ne plus être payé par le locataire sont tout aussi faibles. Dans le cas de non-paiement des loyers fixés lors de la signature du bail, le bailleur est en droit de récupérer son local commercial avec beaucoup moins de difficultés que dans le cadre d'une location de logement privé résidentiel.

Cette souplesse du bail commercial rend cependant la résiliation plus compliquée et il devient plus difficile aussi d'en évincer le locataire.

Certains frais à la charge du locataire

En tant que propriétaire du bien, le bailleur est en mesure de définir certains dispositifs et certains frais annexes que le local peut entraîner. Afin d'assigner ces frais supplémentaires à la charge du locataire, il est nécessaire de les mentionner dans le contrat du bail commercial et de les préciser lors de la signature de celui-ci. Ces frais peuvent par exemple concerner les charges liées à la gestion du local ou aux travaux d'entretien du bien et de son aménagement.

Qlfmkfzsbz
Eldl4we4uu

L' emplacement à privilégier

Avant d'acheter un local commercial, il est primordial de réfléchir à un emplacement géographique stratégique. Cet emplacement doit être optimal et se situer de préférence dans une rue piétonne et commerçante, tout près des grands axes de transport. Un emplacement dans une zone fréquentée avec beaucoup de passage est plus susceptible d'avoir une forte valeur ajoutée, ce qui permettra au commerce de générer un chiffre d'affaires plus important. Votre investissement dans un immobilier d'entreprise bien placé est donc rentable et durable, notamment en cas de cession. Un local commercial bien positionné représente une plus-value considérable, augmentant ainsi son prix de revente. Investir dans des locaux commerciaux offre, en général, une rentabilité comprise entre 5% et 10%.

Dans le cas où le bien est déjà construit et occupé par un commerçant dont l'activité lui permet de générer un chiffre d'affaires très intéressant, son emplacement optimise alors ses qualités. Ainsi, la capacité du locataire à respecter le versement des loyers mensuels est assurée. En plus de cette sécurité financière, les banques sont rassurées par une bonne position géographique et sont donc plus susceptibles d'investir dans votre projet d'achat d'un local commercial.