Le prêt Participatif ou le CrowdLending, c'est quoi ?

Appelé aussi CrowdLending, le prêt participatif est une solution innovante pour les entreprises qui cherchent à renforcer leurs fonds propres. Il permet à des particuliers, via une plateforme en ligne, de prêter une somme d'argent pour financer le projet d'entreprises artisanales, industrielles ou commerciales. La somme totale collectée auprès des prêteurs va permettre à l'entreprise emprunteuse de se financer pour un montant compris entre 20 000 et plus d'un million d'euros. Le prêt participatif, mode de financement situé entre le prêt à long terme et la prise de participation est soumis au paiement d'intérêts.

Les plateformes qui doivent afficher leur agrément IFP (Intermédiarie en Financement Participatif) peuvent ainsi proposer deux formes de CrowdLending :

  • Les prêts entre particuliers :Peer to Peer
  • Les prêts de particuliers aux entreprises : Peer to Business
Eldl4we4uu

Comment fonctionne le crowdlending ?

Les entreprises qui sont généralement des TPE et PME exposent leur projet sur une plateforme de crowdfunding en ligne à travers un dossier présentant de manière claire et détaillée la teneur du projet avec un montant et une durée souhaités pour leur emprunt, les valeurs de l'entreprise et les garanties apportées aux prêteurs (chiffre d'affaire, comptabilité, capacité de remboursement....)

La plateforme analyse les dossiers des emprunteurs et détermine leur capacité de remboursement. Pour l'analyse de chaque dossier, un processus de sélection est mis en place. La plateforme développe ainsi une interface et une présentation de l'entreprise afin qu'un utilisateur novice en finances puisse comprendre l'enjeu du prêt et choisir un projet.

Pour qu'un projet soit éligible et mis en ligne certaines étapes sont nécessaires. Le projet devra :

  • Etre eligible par la plateforme. La réponse est donnée généralement en 24 heures
  • Faire l'objet d'une étude au regard du financement qui pourra être revue si besoin
  • Recevoir l'accord pour sa mise en ligne. Le délai de réponse est d'une semaine.

Lorsqu'un projet est mis en ligne, il nécessite la mise en place d'une campagne de collecte qui peut prendre un mois maximum.

La campagne mise en place, les prêteurs peuvent examiner le projet de leur choix et le financer à partir de 20€ jusqu'à 2 000€ par projet. Lorsque la somme requise est atteinte, l'emprunteur devra s'acquitter de remboursements mensuels. Chaque prêteur recevra une part du capital prêté assorti d'intérêts de l'ordre de 3 à 10 % selon les plateformes.

Le crowdlending : les avantages

Les prêteurs peuvent examiner les projets et les choisir en fonction de leur sensibilité personnelle, pour les valeurs véhiculées et pour la confiance qu'ils mettent dans la capacité de remboursement de l'entreprise. Cette manière de procéder permet de nouer des liens forts entre l'investisseur impliqué durablement et le projet à financer.

Le prêt participatif est rémunérateur avec un rendement plus attractif que n'importe quel placement bancaire et notamment celui des livrets A dont le rendement plafonne aujourd'hui à moins de 1 % !

Il permet par ailleurs d'apporter sa contribution à l'économie réelle portant uniquement sur la production de biens et service. A noter que plus la durée du prêt est longue, plus le risque est fort, mais la rentabilité élevée.

Du côté de l'emprunteur, le crowdlending a permis à bon nombre d'entreprises de se voir octroyer un financement. Depuis le déclenchement de la crise financière, les TPE et PME ont en effet rencontré de grandes difficultés à rentrer dans les critères des banques pour obtenir un crédit.

Le processus du crowdlending se fait entièrement en ligne sans l'intervention d'un conseiller et d'une structure bancaire, ce qui accélère d'autant l'étude du projet. L'accord est davantage basé sur le projet en lui-même que sur la personnalité de l'emprunteur.

Aucune garantie ou caution n'est demandée, contrairement aux banques qui exigent souvent une caution minimum égale au montant demandé.

Le crowdlending offre l'occasion à l'entreprise de promouvoir son projet et de se fait connaître par un grand nombre de personnes, clients ou prescripteurs potentiels.

Qlfmkfzsbz
Ccxf0oigdi

Le crowdlending : les risques

Le crowdlending présente un risque modéré compensé par des taux de rendement pouvant atteindre 10%. Le principal risque pour le prêt participatif est, à terme, de voir son image dépréciée et son rôle cantonné au seul traitement des dossiers refusés par les banques.

L'investisseur doit quant à lui bien s'assurer de la capacité financière de l'emprunteur. Pour limiter les risques vous devez rester très sélectif en n'investissant que dans des projets que vous comprenez. Ne mettez pas non plus tous «vos œufs dans le même panier» et répartissez plutôt vos placements dans plusieurs financements. Vous pouvez également vous faire accompagner dans le cadre d'un mandat d'accompagnement.

Le crowdlending dans l'immobilier

Au regard du respect du monopole bancaire, la réglementation ne permet pas, pour l'instant, d'étendre la pratique du crowdlending au financement de biens immobiliers au titre de résidences principales ou d'investissements locatifs.

Qlfmkfzsbz