Défiscaliser vos revenus, étendre son patrimoine immobilier location, augmenter le retour sur l'investissement immobilier : autant d’avantages offerts par l'investissement locatif meublé. Des logements qui séduisent de plus en plus de monde. Avec une demande locative de plus en plus importante, acheter pour louer n’a jamais été aussi intéressant. Mais comment définit-on la location meublée ? Crowdinvesting vous répond.

Qu'appelle-t-on la location meublée ?

La location meublée doit répondre à certains critères. C’est d’abord un logement dans lequel le locataire peut s’installer immédiatement. Il lui apporte mobiliers et meubles en quantité suffisante pour présenter des conditions de vie convenables pour y vivre manger et dormir. Avec la loi ALUR du 24 mars 2014, les conditions de location d’un logement vide se sont appliquées à celles d’un meublé loué à titre de résidence principale. Cette loi est encadrée par les conditions fixées dans la loi du 6 juillet 1989.

Pour être considéré comme meublé, le bien doit comprendre un certain nombre d’éléments indispensables :

  • Matériel pour la lumière
  • Des fenêtres avec un vitrage occultant pour les chambres à coucher
  • Litterie et couverture
  • Une table et des chaises
  • Des meubles de rangement
  • Un réfrigérateur et un congélateur dont la température doit être inférieure ou égale à -6°C.
  • Des plaques de cuisson
  • Un four
  • Des ustensibles de cuisine
  • La vaisselle nécessaire pour manger

L'investissement locatif meublé se définit avant tout par une fiscalité bien à part dans l’immobilier location.

La location meublée : quelle fiscalité ?

Contrairement aux autres investissements immobiliers, les locations meublées ne sont pas assujetties au principe du loyer taxé sur le foncier du propriétaire. On entre dans la fiscalité liée aux BIC, Bénéfices Industriels et Commerciaux. Dans ce cadre, plusieurs régimes sont possibles en fonction principalement des revenus perçus au cours de l’année fiscale.

En 2017, le régime réel normal concerne les revenus s’élevant au-delà de 236 000 € hors taxe. Jusqu’à 33 100 €, on peut bénéficier du régime micro-bic lié aux prestations de service et d’un abattement fiscal de 50%. Entre ces deux régimes s’applique le régime réel simplifié

En ce qui concerne les logements meublés lié au tourisme et aux chambres d’hôtes considérées comme des « fournitures de logement » dans le monde de l'immobilier location, le taux d’abattement s’élève à 71% pour un plafond de 82 800 €

La location meublée : statut LMP ou LMNP ?

Dans cette forme d’investissement immobilier, vous avez le choix entre une location meublée professionnelle, le LMP, ou une location meublée non professionnelle, le LMNP. Deux statuts d’immobilier location pour un même régime d’imposition, le BIC et une fiscalité avantageuse. Si les revenus locatifs n’excèdent pas 23 00 €, le LMNP permet un abattement de 50%. Au-delà de 23 000 €, si vous vous déclarez au Registre du Commerce et des Sociétés, le LMP vous donne la possibilité de déduire la totalité des charges de votre investissement immobilier sur l’année fiscale.

La colocation meublée

Acheter pour louer peut prendre bien des visages. Entre location saisonnière en bord de mer et chambre en maison de retraite, les statuts sont divers et méritent d’être définis avec précision. On l’a vu, entre LMP et LMNP, l’investissement locatif meublé dispose d’une fiscalité avantageuse. Et pour un plus grand bénéfice, vous pouvez privilégier la colocation meublée. En effet, la colocation permet de réduire le risque de carence locative. Une colocation meublée demande les mêmes baux que les autres locations meublées pour résidence principale. Le mobilier doit répondre aux besoins quotidiens de l’ensemble des colocataires.

Acheter pour louer devient d’autant plus simple si vous faites appel à des agences spécialistes en immobilier location ou des plateformes de crowdfounding d’investissement immobilier pour se charger de la location.

En savoir plus sur l'investissement dans une colocation

La location meublée : l'investissement locatif meublé simple

Investir dans un appartement locatif meublé permet aux propriétaires de s'alléger de toutes les étapes de la gestion locative : recherche de locataire, gestion des travaux et des aléas de la location, relation avec les locataires... car cette dernière est prise en charge par une agence immobilière ou par une plateforme de crowdfunding immobilier comme Crowdinvesting. Les mêmes conditions de la location meublée s'appliquent et le locataire doit occuper le logement à titre de résidence principale.

En savoir plus sur l'investissement meublé